mardi 25 avril 2017 - 10:29

Le secteur « presse écrite »

Comprendre les enjeux du secteur

Le produit « presse écrite » se caractérise par sa nature hybride : à la fois création intellectuelle et bien culturel (par son rôle de construction des valeurs sociales) mais aussi produit industriel (le papier est un support imprimé qui suppose des investissements industriels lourds). Il s’inscrit dans diverses dimensions, à la fois sociales, esthétiques, politiques et économiques.

Le paysage de la presse écrite est aujourd’hui en pleine mutation. Il devient de plus en plus difficile de trouver une délimitation précise du périmètre de la presse écrite et de ses champs d’activité et les métiers traditionnels cèdent progressivement la place à des configurations d’emplois qui embrassent des domaines d’activités autrefois distincts (éditorial, marketing, graphisme, multimédia).

Personne ne peut dire sérieusement ce que sera le paysage médiatique dans dix ans. Il devient, cependant, évident que d’ici à seulement cinq ans, il aura connu de forts changements.

  • Les nouvelles technologies (en termes de support) qui apparaissent sont-elles de vraies menaces pour le papier (e-paper, nouveaux écrans, nouvelles générations de mobiles) ?
  • Comment les usages et façons de consommer l’information vont-ils évoluer ?
  • Quels sont les acteurs qui, demain, maîtriseront la production et la diffusion de l’information (éditeurs de contenus, portails, moteurs de recherche, agrégateurs Internet, opérateurs de télécommunications,…) ?
  • Quels sont les nouveaux médias (Internet, mobile, tablette) qui, demain, vont concurrencer la presse écrite ?
  • Quels seront les modèles économiques viables (tout gratuit? tout payant ?) ?
  • Quelles sont les formes de presse qui s’en sortiront le mieux ?

C’est pour tenter de répondre à l’ensemble de ces questions que l’Observatoire a choisi de réunir un groupe de professionnels depuis septembre 2007. Ce groupe a pour rôle de réfléchir à l’évolution du secteur de la presse écrite, d’identifier les enjeux et évolutions possibles et d’en mesurer l’impact sur les métiers. Pour en savoir plus, reportez-vous à la rubrique Réflexions prospectives.